Polyols

 
 

Maltitol, sorbitol, mannitol, xylitol, isosorbide.

Roquette polyols

Roquette est le leader mondial pour la production, la technologie et les applications des polyols. Il offre à ce titre la gamme la plus complète : maltitol, sorbitol, mannitol, xylitol et isosorbide.

L'histoire du groupe Roquette est étroitement associée à celle du sorbitol et des polyols en général.  

En effet, produit durant la seconde guerre mondiale en tant que substitut de la glycérine, réservé à un usage militaire, le sorbitol restait confiné à quelques applications chimiques et pharmaceutiques.
 
Au début des années 1950, Roquette conçoit le projet de produire le sorbitol à grande échelle et s'attache à lui trouver, grâce à son équipe de recherche, de nouvelles applications : notamment, humectant en cosmétologie, substitut de sucre en confiserie non cariogène.
 
La gamme s'élargit, d'autres polyols la complètent : LYCASIN®, mannitol, maltitol, xylitol, isosorbide. Le réseau commercial couvre le monde entier. Roquette est ainsi en mesure de fournir partout dans le monde non seulement la gamme de polyols, mais aussi la même qualité de service en logistique ou en assistance technique.
Enfin le groupe a implanté des unités de production de polyols aux Etats-Unis, en Corée et en Chine.
 
Aujourd'hui le groupe Roquette est reconnu comme le leader mondial des polyols.
 
Désormais le futur des polyols s'inscrit dans deux axes principaux de développement du groupe : la nutrition en santé et la chimie verte.
 
Nutrition et Santé
 
Les nombreuses publications scientifiques existantes sur les bénéfices nutritionnels des polyols sur l’organisme contribuent à renforcer l’image des polyols dans la nutrition humaine, basées sur la santé, le bien-être et l’équilibre.
 
Les propriétés nutritionnelles des polyols sont déjà largement démontrées et se réservent un bel avenir dans l’alimentation de demain.
 
 
Chimie du végétal
 
Soucieux de la menace du réchauffement climatique et de l’épuisement des réserves fossiles, Roquette s'est investi dans le développement de la chimie du végétal en substitution de la pétrochimie.
 
Les polyols tels que l’isosorbide ont une place importante dans cet engagement stratégique tourné vers l’avenir.